Winston Churchill reçut le prix Nobel de littérature le 15 octobre 1953 pour l’ensemble de son œuvre historique, ses discours remarquables et « la défense des valeurs humaines ». Ses ouvrages les plus célèbres sont six volumes de souvenirs, The Second World War et quatre volumes d’histoire, A History of the English-Speaking Peoples, qui couvrent la période de l’invasion de la Grande-Bretagne par César (55 av. J.-C.) jusqu’au début de la Première Guerre mondiale (1914).
   En 1953, la reine Elizabeth II le nomma chevalier de l’Ordre de la Jarretière. En 1958, le général de Gaulle le désigna comme Compagnon de la Libération. En 1963, il fut distingué comme le premier citoyen d’honneur des États-Unis par le président John F. Kennedy sur décision du Congrès américain.
   Winston Churchill, nous quitta le dimanche 24 janvier 1965 à 8 heures du matin, à l’âge de 90 ans après avoir fait un accident vasculaire cérébral neuf jours plus tôt. Le 30 janvier, ses obsèques nationales furent célébrés à la cathédrale Saint-Paul de Londres, en présence d’un nombre impressionnant de monarques et de chefs d’État.
Churchill prix Nobel de littérature Churchill prix Nobel de littérature
  • Dans l’Horoscope de Winston Churchill :
       Le 15 octobre 1953 se positionne à 5° 44′ du Cancer. Ce degré du jour est conjoint au Milieu du Ciel et au transit de Jupiter. Il est de force Très Très Puissante car c’est un degré attribué au Soleil.
       Le degré de l’année est situé à 24° 32′ du Lion en Maison XI, conjoint à la Maison XII, la Lune, au transit de Pluton et à Uranus. À soixante-dix-huit ans et dix mois, il annonce la période Lune-Soleil. Le Soleil est de qualité Bénéfique par sa conjonction à Vénus en Sagittaire. Il est de force Puissante.

      Les analogies de ce prix Nobel :
    • Le degré de l’année est conjoint au Milieu du Ciel en Cancer et au transit de Jupiter. Jupiter est de qualité Bénéfique grâce à sa conjonction à la Part de Fortune bien qu’il soit normalement de qualité Moyenne en Gémeaux, son signe d’Exil. Jupiter, de qualité heureuse, et le Milieu du Ciel sont doublement déterminants de cet honneur.
    • Le Soleil comme maître de la Période, de qualité Bénéfique par sa conjonction à Vénus en Sagittaire et de force Puissante, est lui aussi signifiant naturel de cette distinction en relation avec une création (Soleil, Vénus) littéraire (Maison III). Vénus est aussi en analogie avec les amitiés et les appuis.
  • Dans la Révolution Solaire de 1952 (RS 1952) :
       Le 15 octobre 1953 se situe à 6° du Cancer, au Milieu du Ciel natal et en Maison XI de RS.
       Le degré de l’année se situe à 20° 37′ du Lion conjoint à la Maison XII natale et en Maison XII de RS.
       La période planétaire est toujours celle de Lune-Soleil.

      Le plus de la Révolution Solaire :
    • Le degré du jour est conjoint au Milieu du Ciel natal et en Maison XI de RS. Il est en analogie avec les appuis et les relations (M. XI) permettant d’acquérir prestige et dignité (MC).
    • Les deux Soleils, maîtres de la Période, sont conjoints à Mercure de RS. C’est un présage d’une heureuse nouvelle pour la carrière dans l’année parce que Mercure est Gouverneur des deux Milieux du Ciel.
    • Cette configuration astrale se trouve en Maison III natale, celle de la création littéraire.

Mots clefs: , , ,

Cet article a été publié le samedi 4 janvier 2014 à 9 h 16 min et est classé dans Heureux ou Malheureux, Winston Churchill. Les commentaires et les pings sont actuellement fermés.

Copyright © 1997-2019 - Tous droits réservés pour tous pays.
Chaque article dispose d'une certification IDDN (Inter Deposit Digital Number).