26
Juil

Krach de Wall Street de 1987 (carte du ciel des États-Unis)

   Écrit par Daniel DAVAT dans Finances

   En astrologie mondiale, j’utilise le thème astrologique de la Déclaration d’Indépendance du 04 juillet 1776 à 17h10 aux États-Unis. La datation des 360° du zodiaque se fait pour une durée de 80 ans. Les cartes du ciel sont dressées pour les années 1776, 1856 et 1936.

   Le « lundi noir » du 19 octobre 1987, l’indice Dow Jones clôture avec 22,60% de perte. C’est la plus importante chute des cours de la bourse de Wall Street en une journée du XXe siècle. Les causes sont conjoncturelles et non structurelles comme en 1929. En 1986, les autorités américaines décident la baisse du dollar qui perd presque 50% de sa valeur. En 1987, ils décrètent le contraire en augmentant les taux d’intérêt. Les emprunts d’État, qui sont sans risque, frisent les 10% de rendement garanti. Ce taux provoque un engouement pour ces placements et la chute brutales des autres valeurs boursières.

Krach de Wall Street
du 19 octobre 1987
Horoscope du
19 octobre 1987
Révolution solaire
de 1987
Âges : 51,29 ans 51 ans
Position au degré de l’année : 3°31′ des Poissons 2°13′ des Poissons
Période planétaire : MARS/LUNE MARS/LUNE
Point de convergence
(au degré de l’année) :
JUPITER (Gouverneur) JUPITER (Gouverneur)
Maître de la Période :
Force :
Qualité :
LUNE
MOYENNE
MALÉFIQUE CONJOINTE À LA MAISON II
LUNE
PUISSANTE
MALÉFIQUE CONJOINTE À LA MAISON II
Point de convergence :
Force :
Qualité :
JUPITER
FAIBLE
TRÈS TRÈS BÉNÉFIQUE (en Poissons)
JUPITER
FAIBLE
TRÈS TRÈS BÉNÉFIQUE (en Poissons)
Conclusions :
Planète la plus puissante :
Force :
Qualité :
LUNE
MOYENNE
MALÉFIQUE
LUNE
PUISSANTE
MALÉFIQUE
    Les déterminants de l’argent et la fortune :
  • La Lune conjointe à la Maison II, celle de l’argent. Elle est de qualité Maléfique (en Capricorne en Exil) et de force Moyenne.
  • Saturne est gouverneur de la Maison II. Il est de qualité Maléfique (en Poissons) et de force Puissante (proche de la M. IV).
  • Mars est aussi gouverneur de la Maison II. Il est de qualité Très Maléfique (en Cancer en Chute) et de force Puissante (en conjonction au Soleil).
  • Le Soleil est gouverneur de la Maison V, celle de la spéculation. Il est de qualité Moyenne en Cancer et de force Puissante.
  • Mercure est gouverneur de la Part de Fortune. Il est de qualité Bénéfique (en Gémeaux en Domicile) et de force Très Puissante (en conjonction à PF).

   Dans l’Horoscope du 19 octobre 1987 :
   Cet événement correspond à 51,29 ans et à la période Mars/Lune. Mars est de qualité Très Maléfique. Il annonce une dégradation de la fortune pendant cette décennie. La Lune de qualité aussi Maléfique présage des pertes financières dans la petite période. Tous deux passent au Milieu du Ciel à la date de l’événement.
   Les pertes furent importantes, mais le krach a été maîtrisé. Cela est indiqué par la position du jour de l’Horoscope à 18°14′ des Gémeaux en conjonction avec la Part de Fortune et son gouverneur Mercure (de qualité Bénéfique). Le système bancaire américain ne s’est pas effondré comme en 1929.
   Pourquoi cette faillite s’est-elle produite à ce moment là ?
   L’on constate que le degré du jour de l’Horoscope (18°14′ des Gémeaux) se positionne à un degré près de l’opposition de Saturne en transit (17°26′ du Sagittaire).

   Cette position astrale de Mercure/Part de Fortune en Gémeaux signifie (dans les deux thèmes) : les clients (Mercure le dieu du commerce de l’Antiquité) de l’état américain (thème des États-Unis) par des contrats financiers, les emprunts d’État (Mercure gouverneur de PF et conjoint à PF en Maison VII, celle des contrats) sont favorisés (qualité Bénéfique).

    Dans la Révolution solaire de 1987 : Les énergies sont les mêmes, soit 51 ans et la période Mars/Lune. Ce qui évolue :
  • La Lune natale prend de la puissance par sa conjonction au Milieu du Ciel (de RS).
  • La Lune en transit prend de la force par sa conjonction à la Maison VII (de RS). Elle est conjointe à Pluton et à la Maison XII natale.
  • Mars en transit augmente sa force par sa conjonction à la Maison IV (de RS). Il est conjoint à Pluton natal et à la Maison VIII natale.
    Ces trois énergies sont dissonantes.

   Toutes ces énergies de forces Puissantes et de qualités dissonantes présageaient des pertes financières importantes reliées à la spéculations boursières parce que la Lune natale est opposée au Soleil natal. Cette opposition signifie la fin (Soleil conjoint à la Maison VIII et de qualité Moyenne) des bénéfices (Lune près de la Maison II) de la spéculation boursière (Soleil gouverneur de la Maison V, dans les deux thèmes).

Mots clefs: , , , , , , ,

Cet article a été publié le jeudi 26 juillet 2012 à 9 h 37 min et est classé dans Finances. Les commentaires et les pings sont actuellement fermés.

Copyright © 1997-2019 - Tous droits réservés pour tous pays.
Chaque article dispose d'une certification IDDN (Inter Deposit Digital Number).