Ronald Reagan gagna les élections pour la présidence du 6 novembre 1984 aux États-Unis pour son second mandat avec plus de 58% des voix et plus de 18% d’avance sur son challenger démocrate (soit 8 points de plus et le double de voix d’avance qu’au premier vote de novembre 1980).
   Pendant son premier mandat, Ronald Reagan relança la Guerre froide après l’intervention militaire de l’URSS en Afghanistan en 1979. À partir de 1982, après la proclamation de l’état de siège par le général Jaruzelszki à Varsovie en Pologne, Ronald Reagan conclut une alliance avec le pape Jean-Paul II pour lutter contre le communisme en soutenant le syndicat clandestin Solidarnosc.
   Au Royaume-Uni, Reagan annonça que « la marche en avant de la liberté et de la démocratie laissera le marxisme-léninisme sur le tas de cendre de l’histoire ». En mars 1983, il prédit que « le communisme s’effondrerait » et désigna l’URSS comme un « empire du mal ». Mais qu’est-ce qui lui a permit une telle assurance ? Ronald Reagan recevait depuis plusieurs années les rapports transmis sur l’ordre de François Mitterrand (Président de la France) par l’espion soviétique Vladimir Vetrov connu sous son nom de code Farewell. Selon Ronald Reagan, c’était « la plus grande affaire d’espionnage du XXe siècle ». Ce lieutenant-colonel du KGB avait décidait de ruiner le communisme parce que l’URSS avait orienté son budget vers l’espionnage de masse et non vers la consolidation de son économie. Il a transmis à partir du printemps 1980 au contre-espionnage français le catalogue complet de tous les investissements et de toutes les ressources de l’état soviétique. Les experts de Ronald Reagan ont conclu que l’URSS était financièrement exsangue. Pour vaincre économiquement l’URSS, Ronald Reagan agit dans deux directions :
  1. En mars 1983, Reagan décida de développer l’initiative de défense stratégique (IDS), déployer des systèmes au sol et dans l’espace de missiles intercontinentaux pour stopper une attaque nucléaire contre les États-Unis.
  2. En 1985, il a obtenu l’augmentation de la production pétrolière de l’Arabie Saoudite ce qui provoqua la baisse d’un tiers du prix du baril de pétrole et ainsi paralysa financièrement l’URSS dont l’une de ses principales ressources à l’exportation était le pétrole.

   Suite à la stagnation économique provoquée par la baisse des cours du pétrole, l’URSS ne pouvait plus rivaliser à égalité avec les États-Unis et s’engager dans une nouvelle course aux armements. Mikhaïl Gorbatchev, le Secrétaire général du Comité central du Parti communiste de l’Union soviétique (11 mars 1985 – 24 août 1991) décida d’engager son pays dans la libéralisation qu’il nomma glasnost et perestroïka. Reagan et Gorbatchev se rencontrèrent lors de quatre conférences sur le désarmement entre 1985 et 1988. Le premier traité de désarmement fut signé à Washington le 8 décembre 1987, par Reagan et Gorbatchev pour éliminer les missiles déployés en Europe.
   Le 12 juin 1987, Reagan lui demanda à Berlin : « Secrétaire général Gorbatchev, si vous cherchez la paix, si vous cherchez la prospérité pour l’Union soviétique et pour l’Europe de l’Est, si vous cherchez la libéralisation, venez devant cette porte ! M. Gorbatchev, ouvrez cette porte ! M. Gorbatchev, abattez ce mur ! ».

   Les fonctions de Ronald Reagan comme Président des États-Unis prirent fin le 20 janvier 1989.
   Le mur de Berlin fut détruit à partir du 9 novembre 1989. La Guerre froide s’arrêta en 1989, année de la chute des régimes communistes en Europe. L’Union soviétique fut dissoute le 26 décembre 1991.

Ronald Reagan, la fin de la guerre froide Ronald Reagan, la fin de la guerre froide
  • Dans l’Horoscope de Ronald Reagan :
       L’ouverture à la libre circulation du mur de Berlin a eu lieu le 9 novembre 1989 à 23h. J’ai sélectionné cet événement parce qu’il est le résultat de la politique de Ronald Reagan, même s’il s’est produit quelques mois après sa retraite. Cette date se trouve à 11° 07′ du Scorpion. Ce degré est de force Très Puissante en conjonction avec la position natale de Jupiter, gouverneur du Milieu du Ciel.
       Le degré de l’année est positionné à 11° 21′ du Verseau. Il est de force Puissante conjoint au Soleil en Maison VIII. À soixante-dix huit ans et neuf mois, il annonce la période Soleil-Saturne. Saturne est de force Moyenne en Taureau mais Puissante comme gouverneur de la Part de Fortune.

      Les analogies de la chute du mur de Berlin :
    • Au degré du jour, Jupiter comme gouverneur du Milieu du Ciel est de force Très Puissante. Il est en analogie avec le succès et le prestige de cette libéralisation qui est le résultat de la politique décidée par Ronald Reagan.
    • Le degré de l’année en Verseau est conjoint au Soleil. Il est de qualité Maléfique et de force Puissante. Il est en analogie avec un fait médiatisé (Soleil = mise à la lumière) dans un pays de la sphère communiste (Soleil Maléfique + le signe du Verseau qui désigne notamment l’URSS).
    • Saturne, maître de la Période, est de qualité Bénéfique ambivalente et de force Puissante comme gouverneur de la Part de Fortune. Il est maître du signe du Verseau car il y est en Domicile et aussi de qualité Bénéfique. Il représente Mikhaïl Gorbatchev, dirigeant de l’URSS et sa politique la libéralisation, glasnost et perestroïka.
  • Dans la Révolution Solaire de 1989 (RS 1989) :
       Le 9 novembre 1989 est positionné à 11° du Scorpion en Maison V natale et en Maison VII de RS.
       Le degré de l’année se situe à 7° 56′ du Verseau en Maison VIII natale et en Maison X de RS.
       La période planétaire est toujours celle de Soleil-Saturne.

      Le plus de la Révolution Solaire :
    • Le degré de l’année est conjoint aux deux Soleils, à la Lune de RS et à Vénus de RS en Verseau. Cette configuration est en analogie avec la libéralisation (Vénus de RS) accordée aux peuples (Lune de RS) dominés par l’URSS (les deux Soleils de qualité Maléfique en Verseau).
    • Saturne, maître de la période est conjoint à l’Ascendant de RS et à la Part de fortune de RS. Saturne, maître de la période et maître du Verseau (l’URSS) représente Mikhaïl Gorbatchev. Sa conjonction avec la Part de fortune de RS annonce la réussite de la perestroïka. Cette analogie est confirmée car Saturne de RS se situe en Capricorne où il est en Domicile, de qualité Bénéfique et de force Très Très Puissante.
    • Les valorisations des Maisons VII connectées à des énergies heureuses confirme la volonté de paix des protagonistes. Le degré du jour en Scorpion est conjoint à Jupiter de qualité Bénéfique et à la Maison VII de RS. Le Milieu du Ciel de RS et Saturne de RS, maître de la période et de qualité Bénéfique en Capricorne, sont situés en Maison VII natale. Ces configurations annoncent la libéralisation, la fin de la guerre froide et la fin de la guerre intérieure contre les ennemis du communisme, parce que la Maison VII avec des énergies heureuses signifie paix et réconciliation.

Mots clefs: , , , , , , , , ,

Cet article a été publié le samedi 9 août 2014 à 11 h 08 min et est classé dans Guerre ou Paix, Politique, Ronald Reagan. Les commentaires et les pings sont actuellement fermés.

Copyright © 1997-2017 - Tous droits réservés pour tous pays.
Chaque article dispose d'une certification IDDN (Inter Deposit Digital Number).